Golden Evil

Bienvenue dans un monde parallèle, un monde étrange ou tout est possible. Venez incarner votre côté sombre ou lumineux. Soyez votre propre maitre. Golden Evil vous attend.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une lueure du vent sur un feu de cheminée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tôka
Adhéré
avatar

Féminin
Nombre de messages : 69
Age : 25
Humeur : Sur le droit chemin.
Date d'inscription : 23/11/2008

Feuille de perso
Niveau: 1
expérience:
25/100  (25/100)
Amoureux de: Qui pour un débat ?

MessageSujet: Une lueure du vent sur un feu de cheminée.   Mer 11 Fév 2009 - 21:26

La fille du vent n'avait pas prit en conte cette marque qui lui avait été gravé en forme de lèvre sur la joue et malgré les frotements, la trace n'avait pas l'air de vouloir s'en aller. Le gamin avait tennu une insolence vers son ainée mais la fille justicière n'avait pas prit cette réson de plus pour vouloir l'affronter. Elle avait préparé ce moment en lissant son sabre et en solidifiant sa tennue. Comparé à son adversair, elle n'avait rien a cacher d'extraordinaire. Tôka était mal prononcé par son adversair ce qui l'énerva encore plus, c'était "touka" la vrai sonorisation, pour un musisien, c'était le comble de ne pas savoir s'y repérer. Puis, cette histoire de loup aussi, on avait beau insister en lui disant que c'était pas des loups mais des monstres qui ont juste la posture du canin, il n'en voulait rien entendre et été même allez jusqu'a en sauver quelques un...

La justicière rentra dans l'arène et souffla une mélodie que seul les oiseaux pouvaient entendre, ou à la limite, les chauves-souris, mais il n'y avait pas de pactes signé avec cet animal. Elle s'assie sur un roché et attenda son adversaire pour commencer le comba. Du haut où il était, c'est vrai qu'elle avait aussi son inventage, il y avait assez de vent pour détruire un imeuble. Mais là, elle s'en voudrait toute sa vie si cet accident arivait. La jeunne fille réfléchie à quel oiseau elle invoquerait en premier. De toute façon, on verra bien. Tôka sifflait encore un souffle muet et discuta avec les oiseaux des alentours pour se taper la causette. Quand soudain, le vent souffla de plus belle. Une hombre, non, deux hombres s'aprochèrent de la fille du vent. Elle sourit. Car au fond, si lui avait cette pation pour les loups, c'était pareil avec les oiseaux pour elle... Tôka avait abandonné ? Dans tes rêves...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaine
Adopté
avatar

Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 23
Localisation : Va au Nord et tu me trouvera.
Humeur : Changante.
Date d'inscription : 23/11/2008

Feuille de perso
Niveau: 1
expérience:
25/100  (25/100)
Amoureux de: Holé, danse danse avec moi et tu le saura.

MessageSujet: Re: Une lueure du vent sur un feu de cheminée.   Mer 11 Fév 2009 - 23:34

Kaine pensait avoir réussit à provoquer la fille du vent. Il avait réajuster ses cordes à l'avance et dévelloper une stratégie. Certe le vent est fort contre Kaine, mais celui çi a pensait à une stratégie la plus naturel possible. Il savait très bien que la chaleur pouvait faire des choses aux contacts d'autres élément, car le feu n'est pas que destruction, il est aussi chaleur et lumière. Ainsi Kaine arriva un peu en retard au point de rendez vous du combat. Il était déja guitarre éléctrique à la main et jouer déja des sons strident, éclatant beaucoup de rocher et brulant les arbres qui se dressaient devant lui. Il vit la fille sur un rocher plus haut que les autres et commencat directement à la faire paniquer. De là où elle était Toka devait avoir une bonne vue général, mais peu de détail. Elle ne devait voir que les silhouettes de Kaine et de Daje. Kaine créa ainsi un Kaine de feu, qui apparu discrétement dérriére Toka. Ce Kaine de flammes posa sa main sur l'épaule de Toka, commencant ainsi à bruler les habits qu'elle porter. Et ce Kaine rajouta.

" Oula amiga, ne t'emflamme pas, ce n'est pas un rencard!"

Au loin la silhouette du vrai Kaine avait disparut, laissant Daje seul pour servir de ruse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tôka
Adhéré
avatar

Féminin
Nombre de messages : 69
Age : 25
Humeur : Sur le droit chemin.
Date d'inscription : 23/11/2008

Feuille de perso
Niveau: 1
expérience:
25/100  (25/100)
Amoureux de: Qui pour un débat ?

MessageSujet: Re: Une lueure du vent sur un feu de cheminée.   Jeu 12 Fév 2009 - 0:07

Par surprise la fillette recula la main sur l'épaule. Il aurait pu prévenir qu'il commençait. Mais non, auqune galenterie de sa part. Sympa les jeunes hibou de nos jours... Bref, il ne sait juste pas parler au femme. Il doit être impressionné et a surement perdu beaucoup de pouvoir déjà a faire se clown inutil car on pouvait reconaitre le vrai facilement. Il n'est pas rouge, moins chaud, avec des formes mieux dessiné et un animal a côté. Tu parles, même pas fiche de servir a quelque chose, et ca se croit ingénieux ? Ca sait critiquer les fautes des autres alors que ca boude les S les VIRGULES et les E. Je pense que vous me verrez au loin me prendre une pierre dans la tronche pour ce commentaire inutil de ma part. La jeune dam'oiseau sorta le sabre de son étuit et frappa le vent avec. Juste pour entendre son son. Le bruit du vent sifflait dans les oreilles de Tôka et par la suite, elle posa ses mains contre un mure et Invoqua un rapasse...

Cette fois, ce ne fut pas un aigle comme dans la forêt mais l'esprit du vent "Faaazz", un vautour deux fois plus grand que sa maîtresse. Faaazz avait un nom bizarre certe, mais c'était sa mère a qui il fallait reprocher ça car, même les autres oiseaux avaient des noms plus normals. Le rapasse se propulsa au dessus de la tête des trois personnes ici présente, c'était un combat exactement équitable. Personne auserait dire le contraire. L'animal serait près a attaquer a n'importe quel moment et de ses battements d'aille, éteigna sans faire vraiment attention le surplus de feu qui pourrait nuire a la santé de son maitre. La princesse du vent savait que ca ne pouvait pas impréssionner son adversaire, mais bon, c'était beau nah ? Franchement, faut pas se mentire, le temps de décrir ce cours discours, Tôka avait malgré elle réussit a enlever la trace et ca ne laissait plus qu'une tache de cendre, mais au moins, ca n'avait plus de forme pressit et ce'st tout ce qui contait, c'était sinon un désoneur dêtre a l'asso de Kaine. Elle frappa des mains et l'oiseau ressevit un signal d'attaque... Ou de defence, seule Tôka peut comprendre, se qui lui laisse un inventage a ne pas copier... Sinon payer les droit de l'auteur...

"Bien. On va dire que le vent a dicté. Ton destin est de perdre. Ratrape toi de ta mauvaise fois."

Elle souffla un vent qui caressa la joue de son adversaire mais sans plus, juste pour la classe et le filing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaine
Adopté
avatar

Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 23
Localisation : Va au Nord et tu me trouvera.
Humeur : Changante.
Date d'inscription : 23/11/2008

Feuille de perso
Niveau: 1
expérience:
25/100  (25/100)
Amoureux de: Holé, danse danse avec moi et tu le saura.

MessageSujet: Re: Une lueure du vent sur un feu de cheminée.   Jeu 12 Fév 2009 - 20:14

Kaine était surpris de voir ce gigantesque piaf ce dresser au dessus de lui. Il semblait pouvoir éteindre le feu de Kaine au moindre coup de vent, mais c'était là que Toka faisait erreur. Le feu de Kaine avait une capacité spécial. Lors de son entrainement avec Daje, non seulement il a rendut sa quantité de flamme en lui même impressionante, mais en plus il avait réussit à renforcer son feu. Ainsi les flammes de Kaine ne s'eteigne pas au vent, il les atisent. Le seul élément contre lequel Kaine ne peut pas utiliser de magie d'attaque est l'eau car c'est son ennemi naturel. Kaine qui savait que son adversaire venait déja de faire là une belle erreur resta calme pour ne pas basculer dans l'erreur de rapidité. Il décida de ne pas prendre de suite avantage du vent et créat ainsi une dizaine de clone de feu durcit. Kaine se précipita sur le flanc gauche de Toka, ignorant l'oiseau et Daje sur le flanc droit. Un des clones attaqua de front tandis que les 9 autres se propulsére sur le dos de l'oiseau grace à une poussée de feu en dessous des jambes. Ils s'accrochérent un peu partout sur l'oiseau, nottament à la tête. Et en un coup de musique, ils entendirent leurs requiem en explosant sur l'oiseau. Celui ci semblait toucher mais état ce bien grave? Tien, le vrai Kaine était maintenant sous terre, il venait de creuser un trou avec son feu. Daje encercler de flamme Toka et le dernier clone de Kaine attaquait au corps à corps avec des griffes de feu. Kaine semblait controler parfaitement son élément entre ses matérialisations, ses attaques direct et son endurence. Soudain une voix résonnat dans toute la zone, semblant venir de partout à la foix, c'était le vrai Kaine.

" Alors petite, tu suis le rythme de la musique? Attention à ne pas te bruler les ailes, ca serai dommage d'abimer un si beau corps ... Allez on passe à 50° pour commencer!"

Soudain les flammes qui entourraient Toka grandirent, Daje aussi ainsi que le clone restant. La chaleur devenait pesante mais supportable. On pouvait dire que Kaine n'y allez pas si doucement avec les filles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tôka
Adhéré
avatar

Féminin
Nombre de messages : 69
Age : 25
Humeur : Sur le droit chemin.
Date d'inscription : 23/11/2008

Feuille de perso
Niveau: 1
expérience:
25/100  (25/100)
Amoureux de: Qui pour un débat ?

MessageSujet: Re: Une lueure du vent sur un feu de cheminée.   Jeu 12 Fév 2009 - 22:17

Tôka n'avait jamais dis que son vent qu'elle lancait a travère son oiseau avait pour but d'étindre les flammes de Kaine. Mais juste les misnuscules petites flammes qui pouraient s'agrandire. Donc par précossion, le feu ne toucha pas le sol qui était recouvers d'air car les erreurs ne sont pas faite que par les filles. Tôka ensercla a son tours le siege que son adversaire lui avait tendu et le fit disparaitre en deux trois mouvements. Elle aussi connaissait bien son élément, et c'était pas de la provosaunce. Il y allait fort dès le début ce p'tit branleur. Même une fille aussi sage que Tôka ne pouvait s'empécher de pensée au mots juste. C'était un gamin, un branleur, il ne savait même pas l'age de la jeune fille. Sa musique était vraiment aprécié que par lui même, elle gachait celle que la nature donnait déjà. Faaazz, le bel animal réagit seulement maintenant, mais on ne peut le voir. Il passa recourvere de son vent sur tout les doubles du môme en un temps éclaire.

Car contrairement au feu, l'air est d'une rapidité surprenante et n'as pas besoin d'endroit pour ce metre en valeur. Mais ce que Kaine ne savait pas nom plus, ce'st qu'il y avait une technique ultime pour se débarasser de lui en un mouvement, sinon, pourquoi dirait on que le vent gagne sur le feu ? Il a surement pas écouté ses cours de chimi celui la... Tôka pouvait se servire aussi du feu. Elle pouvait prendre possetion de lui en un seul mouvement car sans vouloir la metre en valeur, même le pire des feu et le feu le plus invinsible ne resistait pas a ca. Car le feu était constituer de cette matiere et se fut l'oxigère. Tôka maitrisait très bien cette matière et pouvait très bien enlever l'oxigène du lieu et détruire les environs. Le feu ne pouvait pas en démordre. C'est évidement ce qu'elle fit. Le gamin lui laissait pas de chance alors pourquoi elle le devrait ? La justicière enleva l'oxigène et s'en laissa qu'une couche au tours d'elle. L'oiseau en avait pas besoin, c'est un esprit. Celui-ci fonca sur le gosse sans oxigène.

"Petite ? Beau parleur... Je croix être plus grande que toi. Dans tout les sens du therme."

Elle se tue et envoya en même temps que le coup de bec de son belle animal une rafalle de vent. Si le gosse voulait survivre, il foudrait qu'il sache se batre et Tôka controlait un element sure mais, elle avait un sabre qui était d'une puissance phénomenalle. En parlant d'élément d'eau, L'eau de comporte pas de vent, il y aurais été plus facile a démordre... Faaazz poursuiva sa route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaine
Adopté
avatar

Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 23
Localisation : Va au Nord et tu me trouvera.
Humeur : Changante.
Date d'inscription : 23/11/2008

Feuille de perso
Niveau: 1
expérience:
25/100  (25/100)
Amoureux de: Holé, danse danse avec moi et tu le saura.

MessageSujet: Re: Une lueure du vent sur un feu de cheminée.   Jeu 12 Fév 2009 - 22:39

Kaine ne se saurait jamais attendu à u tel coup. Utiliser la matière dans le plus minuscule atome ... incroyable. Sa maitrise était également exelente. Cette fille ce révelait en faite être à la hauteur de Kaine

* Zut .... il va donc faloir que j'utilise ca? .... Oh et ca aussi! *

Kaine changit de comportement, il venait de resurgir de terre et de s'écroulait devant Toka par le manque d'oxygéne.

" Espéce de sale lache ... Tu veut jouer à ca hein? .... Ok!"

Daje avait disparut, le feu qui composait Daje avait disparut à cause de l'oxygéne, ce qui affaiblissait grandement Kaine. Celui ci s'écroula aux pieds de la fille du vent.

* Maintenant!*

La fille semblait distraite, surement car elle pensait avoir une victoire facile. Mais elle se trompait, d'un coup Kaine bondit. Laissant apparaitre sous son corps couché au sol sa guitare en forme démoniaque et l'acier fondut en forme de pointe. Kaine planta le pied de Toka avec celle ci et la saisit à la gorge entre ses dents, la plaquant au sol. Ils étaient maintenant tout deux en train de ce débattre dans la boue du sol. Kaine arriva à dire malgrès sa proie entre ses crocs.

" Alors .... tu croyais que je n'était qu'un beau parleur?! Je ne maitrise pas que le feu imbécile! Je suis un homme élevée par une louve, tu l'avait oublié?! Je suis moi meme un loup! Un loup qui va au grès d'une melopée!"

Soudain on put voir l'aura de Kaine changer. Oui! Daje n'avait pas disparut du combat, elle était maintenant dans le corps de Kaine. Il parlait donc de cette technique ... La force physique de Kaine était celle d'un homme déja bien musclé, mélangée avec les genes et l'atanomie d'un loup. Kaine semblait déja changer dans son comportement ... On pouvait l'entende rire, il aimer jouer avec sa proie, car Toka n'était plus rien d'autre pour lui. Ainsi toujours la gorge de Toka au contact de ses dents, il se mit à lécher la gorge de Toka, comme un loup aurait lécher une proie ... sadiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tôka
Adhéré
avatar

Féminin
Nombre de messages : 69
Age : 25
Humeur : Sur le droit chemin.
Date d'inscription : 23/11/2008

Feuille de perso
Niveau: 1
expérience:
25/100  (25/100)
Amoureux de: Qui pour un débat ?

MessageSujet: Re: Une lueure du vent sur un feu de cheminée.   Jeu 12 Fév 2009 - 23:10

Pfff... Qu'est ce que Tôka en avait a faire de sa vie ? Tout en faite, car elle avait la stupidité d'écouter les histoires inutils des autres. Le petit mioche blaisser par le vent avait perdu la tête avec se manque d'oxigère, il était devenu completement fou. Touka essayer de repousser se porcasse de lui avec son sabre car elle n'avait pas l'intention de remetre de l'air ici, ni de partager le sien avec un salle gosse mal élévé. La magie du vent était très bien avec un peu d'imagination Elle provoqua une tornade au tours d'elle qui était pas du tout puissante mais servira juste a reppouser ce chien galeux mordu par la rage. Elle n'allait plus faire la même erreur cette fois elle avait comprit. Les griffes de l'animal quand il fut reppoussé lui était rester gravé sur elle. Ca partira avec le temps mais la douleur ne change pas. Elle demanda a Jaaazz de passer devant elle en protection et celui-ci envoya des rafalles de vent sur ce clebs et sa panthère. C'est faire d'une pierre deux coups. La jeune fille avait encore de l'oxigère et controla grace au vent un peu la gravité aussi. Elle modifia donc l'air et ralentissa les mouvement de Kaine si il voulait continuer a l'attaquer par surprise malgré le manque d'air qu'il y avait.

"Ecoute moi au lieu de faire l'enfant. Je ne suis pas la pour t'importiner. Je veux juste te faire pedre la raison d'avoir fait confiance a des démons qui avaient prit forme de loup alors qu'il ne sont que poussière. Maintenant reste où tu es et abandonne, sinon, tu mourras, tes mouvements son très limité, tu ne peux plus rien faire avec cette élément. jette ta guitard devant, je ne te la prendra pas. MAis ca serais en preve que tu auras abandonné.*

Ses mots était de sage parole mais derière, c'était que de la violance. Et sans le faire remarquer sur son honneur, elle avait super mal au pied... J'voulais pas le préciser mais... C=La douleur était réelle... C'était pour ca qu'elle avait aussi mis cette courte zone en gravité, le son de sa machine orrible qui casse les oreille ne poura pas être entendu par la jeune fille et c'était t'en mieux. Elle grimpa sur son oiseau et se mis en hauteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaine
Adopté
avatar

Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 23
Localisation : Va au Nord et tu me trouvera.
Humeur : Changante.
Date d'inscription : 23/11/2008

Feuille de perso
Niveau: 1
expérience:
25/100  (25/100)
Amoureux de: Holé, danse danse avec moi et tu le saura.

MessageSujet: Re: Une lueure du vent sur un feu de cheminée.   Jeu 12 Fév 2009 - 23:22

Kaine était blesser dans son orgeuil personel. Lui .... si faible? Après toutes les années qu'il à passé à s'entrainer à la maitrise du feu?! Non! Un feu ne peut pas survivre longtemps sans oxygéne mais il put toujours apparaitre tant qu'on le lance directement. Kaine savait cela mais il tremblait, de peur? D'exitation? Personne peut le dire. N'arrivan pas à ce défaire de cette paralysie il n'eu d'autre choix que de ce blesser pour se resaisir. Il explosa de colére, des flammes rougatres se mire à sortir de sa peau, le brulant fortement et ainsi le reveillant de sa paralysie. Il enragée à la vue de Toka. Il se projetta sur elle en créant des flammes sous ses pieds, le brulant au passage. Il la fit tomber de son oiseau et dans il entraina la fille dans une chute vertigineuse, comme il manquait d'oxygéne il ne pouvait plus démarrer de feu pour "voler".

" Toi comme moi tu sais que je ne te lacherai plus, quitte à ne plus jamais pouvoir me battre je ne veut aps abandonner! Et comment ose tu insulter mes fréres qui ont étaient chassé par les humains comme toi?! Un piaf lui à le droit de vivre! Mais tu devrait me comprendre, tes frères aussi vient en cage! Les miens on préféré se pervertire et conserver leur libérté!"

Kaine tenait Toka dans ses bras durant leurs chute, les yeux de Kaine devenait limpide et blanc. En bas, Daje avait fait arréter la guitare. Le temps du Requiem n'était pas venut encore. Kaine et Toka heurtère le sol d'un coup, ont pouvait entendre des os ayant craquer. Mes qui avait le plus de dégats? On eu peut voir la main de Kaine plein de sang, dans un nuage de poussiére ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tôka
Adhéré
avatar

Féminin
Nombre de messages : 69
Age : 25
Humeur : Sur le droit chemin.
Date d'inscription : 23/11/2008

Feuille de perso
Niveau: 1
expérience:
25/100  (25/100)
Amoureux de: Qui pour un débat ?

MessageSujet: Re: Une lueure du vent sur un feu de cheminée.   Jeu 12 Fév 2009 - 23:40

L'oiseau prit par la colère d'avoir touché a son maitre se propulsa vers kaine et de toute sa force le bousculaencore une fois. L'oiseau après ca disparut pour de bon. Il s'était s'acrifié pour son maitre mais pas mort, juste remit dans son monde. Tôka aurait voulut l'arêter mais c'était trop tard. La jeune fille avait l'épaule et le corp en sang, mais dans tout ce sang, il n'y avait pas que le sien. Il y avait aussi le sang de ce drôle d'humain. Les aiseaux en cage, les loups étaient chassé, où vas le monde ? M nul part pour l'homme, mais les animaux étaient guidés au moins... Pauvre d'eux... c'était un cruelle destin, mais la fille comprennait, mais c'était pas des loups... C'était des monstre... Tôka n'as rien contre les loups mis le faite que la plus part mange les oiseaux. L'adversaire était mal au point mais ils étaient encore deux. Elle ne se retrouvait seule et si faible pour invoquer. Elle s'aprocha a la vitesse du vent qu'il ne pu contourné a cause de la gravité et d'un coup d'épé lui brisa sa tenut et laissa sortir le sang qui flotait doucement après ca. Elle leva une seconde fois son sabre et prononca.

"J'abandonne. Je n'ai rien a ajouter. La haine ne fera que te tuer. Si nous continuons le combat, tu risquerait de mourir, je m'en voudrais pour un gosse. Mais soit il que se choix a touché gravement mon honneur. C'est pour cela qu'il faut que j'ai l'air de perdre... J'ai trop parler pour ce que je dis habituellement."

Tôka pointa le sabre une dernière fois vers le morveux et le pointa en son tours vers elle. Elle se coupa le ventre et ne remis pas l'oxigène. Si le morveux en voulait, il n'avait qu'a sortir de l'arène. Elle était maintenant ouverte pour laissé passé les gens qui ont combatut. Touka tomba sur le sol. Si le jeune homme refusa de se proclamer vainqueur, les portes se refermera, se qui n'avait aucun intérets... Il fallait qu'il sorte pour avoir de l'i=oxigène, a moins qu'il voulait rester collé au corp de la jeunne fille pour prendre l'oxigène de son contourd.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaine
Adopté
avatar

Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 23
Localisation : Va au Nord et tu me trouvera.
Humeur : Changante.
Date d'inscription : 23/11/2008

Feuille de perso
Niveau: 1
expérience:
25/100  (25/100)
Amoureux de: Holé, danse danse avec moi et tu le saura.

MessageSujet: Re: Une lueure du vent sur un feu de cheminée.   Ven 13 Fév 2009 - 21:18

Kaine était mourrant. Il était en plein crise de délire au sol. Tremblant de tout son être il ne pouvait accepter que Toka abandonne. Ce n'était pas une victoire mais un echec. Il se relevant avec bien du mal, s'appuya sur sa guitare dont une ou deux corde avaient lacher et dit avec la force restante.

" Non .... Si u veut partir .... tue moi! Ou je te tue! C'est une aréne, un combat à mort! Ou jusqu'a ce que l'autre ne peut plus tenir debout! Quitte à ce que mon corps soit tranchée pour que je ne puisse plus bouger!"

Il vomissa un paquet de sang, il n'était pas que mal en point d'apparence, son intérieur était très endommagé aussi. Mais il ne voulait pas étre lache.

" Tu n'avait donc pas mesurer les paroles de ton défie à la geule du loup?! Tue moi! Allez va y! Je n'est plus de feu! La flamme qui est en moi va bientot s'éteindre de toute façon ... Par ton épée ..
.. par oxygéne, je suis condamné ...."

Kaine dit ses derniers mots dans un hale. Puis, soudainement, il s'écroula à nouveau, à même le sol, le sang coulant, le corps à moitié nue étant ses vetements bruler et arracher. Kaine ne pouvait pas attendre d'aide de Daje, elle le maintener en vie en lui donnant directement sa force vital mais cela ne suffisait pas sans oxygéne ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tôka
Adhéré
avatar

Féminin
Nombre de messages : 69
Age : 25
Humeur : Sur le droit chemin.
Date d'inscription : 23/11/2008

Feuille de perso
Niveau: 1
expérience:
25/100  (25/100)
Amoureux de: Qui pour un débat ?

MessageSujet: Re: Une lueure du vent sur un feu de cheminée.   Ven 13 Fév 2009 - 22:28

Tôka n'avait pas dis ses paroles en l'air et la ruse n'était pas son fort. Elle prenait que ses technique sur ses connaissances. Alors elle se releva de ses dernières forces avec du sang a la bouche et cracha un peu. La jeune fille s'aida a tenir grace a son sabre, la lame était si puissante qu'elle ne pouvait pas s'abimer pour si peu. Tôka prenna l'enfant sur son épaule pour l'aider a marcher et le livra a la sortit pour repartire vers un hotel pour se reposer. Elle avait peut être abandonné mais c'est lui qui avait déclaré sa défaite. Si il devait rester vivant, autant qu'il perdre si il le souhaitait. Même si ca parrasait pas vraiment honoreux de la par de la justicière.

"Tsss... T'es têtut..."

La jeune femme soupira encore et misa sur l'entré de l'arene sa vistoir. Egoïste mais il ne peut avoir qu'un seul vainqueur. Ce qu'elle pensait a la gueule du moup était bien sure vrtai. MAis... Son avie était juste pas partagé. Les oiseaux ne tuent pas les hommes... C'était peut être la seule difference avec les loups.

"Je vais pas te tuer... Ta louve en serait triste... T'y a pensé ? A t'elle envie de mourir ? "

Ils sortirent et Tôka remis l'oxygène et enleva la gravité trop importante pour ne pas envahir la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une lueure du vent sur un feu de cheminée.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une lueure du vent sur un feu de cheminée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Petit Faucon [ Vent ] [PRIORITAIRE]
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Allez viens j't'emmène au vent || Brooke ?
» vent malin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Golden Evil :: RPG: Centre Ville :: Arènes :: Volcan-
Sauter vers: